Il y a peu, dans le courant d'un mois ensoleillé, je suis entré dans ma septième décennie. Expression implacable d'un fatalisme mélancolique pour dire que j'ai maintenant 60 ans. Mon père s'en est allé quelques jours après ce passage d'âge. Alors, dans l'intimité de mes souvenirs, je tente de garder les images qui s'estompent et je continue de photographier, de saisir le portrait des instants fugaces.

En Bretagne, dans une nuit troublée, les toits noirs luisent sous les rayons d'une lune volage. Un fort coup de vent est annoncé dans les heures qui viennent. La mer souffre déjà en longues plaintes de houle. Les lumières du matin se feront attendre.

PL - décembre 2019

 

photographe art Pierre Lucas - septième décennie

 

Retour Blog