Ici ou là bruissent des paroles d’étoiles. La nuit a renoncé à ses silences. Au lointain de l'absence, une lumière veille...

Ils peuplent le garage de mon père. Tapis dans l'immobilité des jours, ils s'estompent peu à peu dans les territoires de l'oubli...

Arpenteur d'espaces, quêteur de hasard, je marche sur un littoral qui déroule jour après jour ses lumières autant que ses mystères...