La nuit a renoncé à ses silences. Ici ou là, bruissent des paroles d’étoiles. Au lointain de l'absence, une lumière veille...

Ils peuplent le garage de mon père. Tapis dans l'immobilité des jours, ils s'estompent peu à peu dans les territoires de l'oubli...

Arpenteur d'espaces, quêteur de hasard, je marche sur un littoral qui déroule jour après jour ses lumières autant que ses mystères...